Money 2724241 1920

Le Zéro Déchet est-il réservé aux riches ?

  • Par elodiek
  • Le 03/10/2019
  • 0 commentaire

Le Zéro Déchet est-il réservé aux riches ?

Bien sûr que non me direz-vous, bien sûr que oui m'ont déjà dit certains lors de mes ateliers, conversations.... Simple effet de mode ou réelle prise de conscience commune ? Esprit business ou esprit "écolo" ? Et pourquoi pas un peu des deux ?

A l'heure où le soleil ne s'est pas encore levé, je me suis dit allez lance-toi ! Ecris ces quelques lignes qui te taraudent l'esprit depuis déjà quelques semaines….

Bien des magasins prônant le zéro déchet ouvrent un peu partout et c'est tant mieux ! Résultant d'une réelle prise de conscience écologique-bienveillante.... J’ose aimer croire qu'ils le sont, je veux croire en leurs valeurs et espère qu'ils transmettent le modèle d'un nouveau mode de consommation possible.

Cependant, un petit nuage gris, voir même un gros nuage vient depuis quelques temps investir mes ateliers lorsque j'évoque les enseignes de ces magasins en conseillant aux personnes d'aller y faire un tour .... Voici le type de remarques que j'entends régulièrement : " Oui mais tous leurs produits sont supers chers !", "C'est réservé aux riches moi je ne paye pas une brosse à dents 15 ou 20 euros faut pas déconner", "Des cotons démaquillants à 2 euros l'unité, mais on va où ? Ils sont en train de nous dégoûter...", "Oui mais c'est pas bio !", "Oui mais c'est pas local", "Oui mais, ils ont bien des emballages eux avant de les mettre en rayon donc c'est pas 100% zéro déchet !", "oui mais, oui mais, oui mais"....

Quelle réaction adoptée face à ces remarques ? L'écoute, l'empathie, et le non jugement des uns et des autres. Pourquoi ? Car il faut rester objectif et se positionner des deux côtés de la balance pour toujours trouver son propre équilibre... Certes, les prix de certains produits sont parfois très élevés, certes dans certaines enseignes proposant du vrac qui n'est pas bio, mais vous a-t-on dit que cela l’était ? Il ne faut pas confondre bio, vrac et local ! Attention!!!! Vous ne trouverez que rarement des produits ayant 20/20 à ces trois critères, ou alors vous aurez du vrac bio d'Espagne (bonjour l'emprunte carbone), ou alors du local, vrac mais pas bio (t'aime les pesticides!?!), ou alors du vrac ni local, ni bio (nos amis de grande distribution en sont les champions!). 

Mais alors que faire ? Et bien la réponse est toujours la-même écoutez-vous !!!! Trouvez la juste mesure, le juste poids de vos actes... Posez-vous des questions avant de foncer tête baissée dans les derniers rayons sans emballage de vos enseignes préférées...Prenez le temps de vous observer....

 

Binoculars 1209011 1920

Est-ce réellement écologique d'aller faire ses courses à 30 ou 35km de la maison (aller...) pour avoir du vrac ? N'est-il pas plus judicieux d'aller chez le producteur local du coin, la petite épicerie de village, les petits commerces de quartier en leur proposant nos solutions zéro déchet (sac à vrac, tup-tup), pour les amener doucement mais surement vers un autre modèle de consommation ? Est-ce réellement équitable d'acheter des cotons démaquillants à 5 euros l'unité ? Un gant de toilette, une serviette éponge que l'on découpe en jolis carrés et le tour est joué ! Une brosse à dent à 20 euros ? Ben posez-vous la question de la durée.... Pour rappel une brosse à dent doit être changée tous les 3 mois en moyenne... à ce prix et à ce rythme-là ce n'est plus des dents que vous allez avoir dans votre bouche mais une ferrari! 

Cependant, je ne jette pas la pierre aux enseignes. La démarche est noble, belle, juste. Ces enseignes mes amis ont la difficulté de devoir vous proposer un service, des produits tout en leur permettant de vivre... Car jusqu'à preuve du contraire nous ne sommes pas dans le monde des bisounours et nous devons tous à un moment payer nos factures....

Donc oui, malheureusement pour certains le zéro déchet devient un business très lucratif, mais au final, la cause est belle. Notre Maison en a bien besoin... Maintenant, un peu de bienveillance, de clarté et d'honnêteté vous permettront d'éviter les grandes enseignes et leur Greenwashing à tout va....

Prenez le temps de trouver ce qui vous correspond, posez-vous la question de votre emprunte carbonne.... Est-il nécessaire de prendre sa voiture pour faire 35, 40 km pour avoir du vrac? N'y a t-il pas des solutions pas optimum certes, mais alternatives à deux pas de chez vous.....

Sur ce bonne réflexion et à très vite!

Elodie

 

 

 

Vous devez être connecté pour poster un commentaire